Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon
Exposition // Éléments

Du vendredi 12 mai au dimanche 11 juin 2017.
Médiathèque Les Mots Passants, St Vit.
Vernissage le jeudi 11 mai 2017 à 18H00.

Commissariat : Laurent Devèze & Julien Cadoret
Artistes : Pashias, Antonin Lagarde, Apu Dhar, Camille Luzeau, Claude boudeau, Delphine corre, Dylan Leemans, Gérald Colomb, Guillaume André, Jacques Pain, Jay Fox, Jean-Luc Bari, Jenny Feal, Jérôme Conscience, Julien Zoh Nihoua, Louise Vanardois, Marie Reusser, Mischa Sanders, Moumen Bouchala, Myriam grosso, Saskia Edens, Stéphanie Morvan, Thomas Perrin, Wu Zhengou.

Éléménts

À en croire Jean-Pierre Vernant, ce sont les Milésiens, premiers sages de la Grèce issus de la côte sud de l’actuelle Turquie, qui tentèrent pour la première fois en Occident d’expliquer l’homme et le monde par des causes autres que célestes ou sacrées.
Des éléments constitueraient tout l’univers et rendrait compte rationnellement, sans plus d’intervention divine, de nous-même comme de tout ce qui nous entoure.
Tantôt l’air, ou le feu, ou l’eau, ou encore la terre, ou quelques combinaisons de tous ceux-là, livreraient ainsi l’intelligibilité du monde.
Héraclite, Empédocle ou Thalès se sont tous essayés à saisir les phénomènes loin des seuls autels.
« Eléments » en ce sens s’inscrirait dans cette tentative de lire le monde, tant il est vrai que les artistes aujourd’hui nous en proposent une lecture aussi approfondie que contrastée.
Mais, il y a également d’autres avantages à s’inscrire ainsi dans « l’élémentaire ». En effet, les éléments en chimie comme ailleurs, offrent l’intérêt de permettre une double interprétation : ils peuvent être vus en et pour eux-mêmes mais aussi, être assemblés en combinatoires sans rien perdre de leur force et de leur pertinence individuelles.
L’oxygène et l’hydrogène vivent leur vie solitaire mais ils leur arrivent de s’assembler heureusement pour nous désaltérer ou nous faire respirer.
Les œuvres présentées à Saint-Vit par l’ISBA, invitée par la Mairie pour la seconde année consécutive dans les belles salles d’exposition du sous-sol de la médiathèque, sont donc toutes « élémentaires » aux deux sens du terme. A la fois parce qu’elles entrent dans un dialogue privilégié avec un élément : eau, feu, terre, air. Mais aussi, parce qu’elles permettent la double lecture individuelle et collective, particulière et composée.

Que le visiteur soit donc en désir d’apaiser quelque soif intime d’art ou simplement de savourer un bon bol d’air d’insolence et de création, « Eléments » saura, nous l’espérons, le combler.

LD.


Institut Supérieur des Beaux Arts de Besançon I 12, rue Denis Papin, 25000 Besançon I T. +33 (0)3 81 87 81 30